Spécificités de l'enquête RPD (Recherche de personnes disparues)

Près de 50.000 enfants disparaissent, chaque année en France (fugue, enlèvement parental et disparition inquiétante). Commence alors pour les parents, une insoutenable et douloureuse attente.

Une psychologue-clinicienne au Centre français de la protection de l’enfance – Enfants disparus, Gwenaëlle Buser à indiquer que : « Au moment de la disparition, le parent est dans un état de sidération, de choc. Nous en tant que psychologues, n’avons pas accès aux parents dans ces moments-là. Ils sont en général dans une incapacité de penser, ils viennent juste d’être confrontés à ce traumatisme qu’est la disparition de leur enfant ».

En effet, les parents rechercheront de l’aide auprès des psychologues, bien plus tard. Dans un premier temps, ils se tournent vers leur entourage, et quand la disparition commence à s’ancrer dans le temps, ils cherchent de l’aide à l’extérieur.

enqueteur-detective-prive-anger-pays-de-la-loire-anglet-biarritz-bayonne-justice-preuve-droit-landes-vérité-disparition-enfant

Dans le cas de disparitions longues, le deuil n’est pas possible. Les parents peuvent alors réagir de deux manières :

  • Certains s’effondrent, et sombrent dans la dépression. Le parent se retrouve vidé d’énergie, fatigué, impuissant, pris dans les angoisses et la culpabilité.
  • D’autres se plongent dans l’action. Ils s’investissent dans les recherches, avec les autorités et les médias, afin de ne pas penser et de ne pas tomber dans la dépression.

Le détective privé et la famille

 

Généralement, le premier contact avec la famille est téléphonique. Contrairement aux dossiers plus « traditionnels » où les enjeux, certes toujours importants, ne sont pas à la même hauteur, il est important d’organiser un rendez-vous pour ce type d’affaire. Celui-ci se déroule généralement soit à l’agence ou au domicile de la famille, afin de privilégier un lieu calme.

Si le rendez-vous à lieu au domicile de la famille, cela peut permettre au détective privé de connaître l’environnement et les conditions de vie de la personne, la place qu’elle tient dans la famille et pourquoi pas déceler déjà une situation faisant lien avec la disparition.

Ce premier contact est naturellement un moment de grande écoute. Même si les parents sont entourés, quand la disparition dure longtemps, les familles n’osent plus solliciter leurs proches.

 

Vient ensuite une phase essentielle, le recueil d’informations :

  • Etat civil complet ;
  • Identité de la famille, parents ;
  • Photos ;
  • Véhicules ;
  • Dernier lieu fréquenté ;
  • Relations : d’enfance, scolaire, universitaire, professionnelle,... ;
  • Coordonnées des amis actuels ;
  • Habitudes de vie et loisirs : sport, passions, lieux de prédilection,... ;

 

Le détective privé précise également aux familles qu’il ne peut agir comme le fait la police.

Lors de ses investigations, l’enquêteur privé prendra soin de garder un lien régulier avec les familles et ainsi les tenir informés de l’avancée de ses recherches, sans toutefois créer de faux espoirs.


Pour défendre vos intérêts, prenez contact avec le cabinet d'enquête AGI au 06.21.27.49.89 ou via notre formulaire.